Participants : Fred, Lise, Coralie, Jean-Marie, Mathis, Johan, JP, Mickaël.

Cette sortie est programmée afin de permettre une découverte plus importante de la spéléologie pour celles et ceux qui ont manifesté leur intérêt lors des Journées nationales de la spéléologie, 2 semaines auparavant.
Parmi les 3 personnes contactées, finalement 1 seule pourra être présente, Mickaël. Les 2 autres ont une bonne excuse et c’est donc partie remise.
La sortie va permettre également à Mathis et Coralie, les 2 benjamins du club, de vivre une sortie longue distance en parcourant plusieurs kilomètres de réseaux et en passant plus de 6 heures sous terre.
Bonne surprise de voir Lise revenir en spéléologie, accompagner sa petite sœur, le temps d’un passage dans le Jura.
Départ sous terre vers 10 heures, explications sur la cavité lors des principales étapes remarquables : siphon, galerie du Métro, collecteur, nouveau réseau, dunes, souterrains, grands éboulis, bois fossile, galerie du Cairn, grand canyon. Tout le monde est à l’aise et la progression se déroule sans difficulté.
On arrive à l’intersection entre le réseau Alain et la galerie du Bénitier et l’on trouve la salle dite salle à manger, plutôt pratique et appropriée pour le casse-croûte. Dont acte.
On hésite à l’intersection du Bénitier et de la galerie du gypse. Finalement, on opte pour une visite d’abord de la galerie du Bénitier jusqu’à l’étroiture terminale qui mène au chantier de désobstruction en cours. Aucun amateur pour aujourd’hui.
Retour vers la galerie du gypse dans laquelle on prend le temps de découvrir ou redécouvrir les fleurs de gypse. Petite escapade dans le début de la galerie de l’Attendrisseur pour montrer à Coralie et Mathis ce qui les attend lors d’une prochaine sortie jusqu’au Réseau Pourri. Cela n’a pas l’air de les effrayer.
Retour tranquille et sortie vers 16H. Tout le monde est enchanté par cette balade souterraine.